Ben oui! C’est le temps des impà´ts!

| février 24, 2008 | commentaires (3)


24 Février 2008 – Eh oui on y échappera pas! C’est le temps de faire nos rapports d’impôt et je pense qu’il est bon de se rappeler ce qui est déductible d’impôts et ce qu’il n’y est pas. J’ai pris cet article sur le site les affaires.com , donc vous avez juste a le visiter pour plus de détails!

AU PROVINCIAL

> Déduction pour travailleurs

Salariés et travailleurs autonomes, vous avez droit à une déduction égale à 6 % de votre revenu de travail admissible, jusqu’à un maximum de 500 $. Pour obtenir la déduction maximale, vous devrez avoir gagné au moins 8 333 $ en 2006.

> Crédit pour aidants naturels

Aidants naturels (particuliers hébergeant un parent vieillissant, un membre de la famille atteint de déficience, etc.), vous avez droit à un crédit d’impôt remboursable pouvant atteindre 1 000 $ pour chacune des personnes hébergées.

Ce nouveau crédit d’impôt remplace les différentes mesures qui étaient destinées aux aidants naturels de personnes majeures.

Il faut toutefois savoir que le montant maximum auquel vous aurez droit diminue lorsque le revenu de la personne à charge excède 20 000 $.

> Dons de charité

Âmes généreuses, sachez que Québec a bonifié le crédit d’impôt pour les dons de charité.

" Avant, les premiers 2 000 $ de dons étaient assujettis au taux [de crédit] le plus bas, mais maintenant, ce ne sont que les 200 premiers dollars qui le sont ", dit Jean-Luc Beauregard, directeur principal au service de fiscalité chez Samson Bélair/Deloitte Touche,

Ainsi, vous avez droit à un crédit d’impôt de 20 % pour les 200 premiers dollars, et de 24 % pour tout montant excédentaire.

AU FÉDÉRAL

> Carte de transport

Usagers du transport en commun, vous pouvez obtenir un crédit d’impôt non remboursable de 15,25 %.

Cette mesure fédérale est entrée en vigueur le 1er juillet. Un adulte montréalais qui a acheté les six CAM mensuelles entre juillet et décembre obtiendra un crédit de 57,34 $.

Vous pouvez le demander pour un époux ou un conjoint de fait, et pour des enfants à charge âgés de moins de 19 ans.

" Ce crédit s’applique uniquement aux titres de transport mensuels et non aux billets que l’on achète à l’occasion ", souligne François Ménard, comptable en management accrédité (CMA) et fiscaliste indépendant. Il rappelle aussi que le fisc peut exiger vos titres de transport ou un reçu à des fins de contrôle.

Québec a aussi instauré des allègements fiscaux pour favoriser les salariés à utiliser le transport en commun.

Contrairement au fédéral, c’est l’employeur qui rembourse les frais de déplacement à son employé qui obtient une déduction d’impôt au provincial, précise M. Ménard. Pour sa part, l’employé n’est pas imposé pour cet avantage.

> Bourses d’études

Étudiants, vous n’avez plus d’impôt à payer sur la totalité d’une bourse d’études, de perfectionnement et de récompense que vous avez reçue. Au Québec, les bourses d’études sont complètement exonérées d’impôt depuis 2001.

Les étudiants postsecondaires ont aussi droit à un nouveau crédit d’impôt non remboursable pour leurs manuels scolaires. Ce crédit n’a pas d’équivalent au niveau provincial.

Le coût des manuels à partir duquel le gouvernement se base pour fixer le crédit est de 65 $ par mois (20 $ pour un étudiant à temps partiel), tandis que le taux du crédit est de 15,25 %. Par exemple, un étudiant qui aurait commencé des études universitaires à temps plein en septembre aurait droit à un crédit de 39,65 $ (4 X 65$ X 0,1525).

> Déduction pour outils

Gens de métier (coiffeurs, employés de la construction, mécaniciens, etc.), vous avez droit à une déduction maximale de 500 $ pour les outils que vous avez acquis aux fins de votre travail après le 1er mai 2006. Pour en bénéficier, la facture doit dépasser 1 000 $.

> Dons d’actions

Investisseurs, vous n’avez plus d’impôt à payer sur les gains en capital que vous avez réalisés avec des actions et certains autres titres lorsque vous en faites don à un organisme de bienfaisance.

Selon Jean-Luc Beauregard, il est plus avantageux de faire un don en actions qu’en argent.

" Votre gain potentiel est totalement exonéré d’impôt tandis que l’organisme reçoit le montant de la valeur marchande des actions. Les deux parties sont donc gagnantes. "

> Dividendes déterminés

Actionnaires de sociétés privées ou inscrites en Bourse, portez une attention particulière aux dividendes que vous avez reçus depuis le 1er janvier 2006.

Le nouveau régime d’imposition des dividendes entré en vigueur l’année dernière pourrait en effet avoir une incidence notable sur votre facture d’impôt.

" Depuis le 1er janvier 2006, les dividendes peuvent être admissibles à un crédit d’impôt bonifié s’ils sont des dividendes déterminés ", note Martin Raymond, avocat-fiscaliste chez De Grandpré Chait.

Les dividendes déterminés sont versés à partir de la portion des revenus d’une entreprise qui n’est pas assujettie au taux d’imposition réduit, soit la première tranche de 400 000$ de revenu imposable dans le cas des sociétés privées.

L’entreprise doit aviser ses actionnaires que le dividende qu’elle leur verse est un dividende déterminé, donc qu’il est admissible au crédit d’impôt bonifié, ajoute M. Raymond.

Il se pourrait toutefois que certaines PME privées ignorant ces changements omettent de fournir ce renseignement à leurs actionnaires.

" Si la société n’a pas désigné qu’il s’agissait d’un dividende déterminé, l’actionnaire risque de voir son dividende imposé au taux de 36,3 % plutôt qu’au nouveau taux se situant entre 28,6 et 29,7 % ", met en garde M. Raymond.

Parmi les autres nouveautés au fédéral, le montant maximal du revenu de pension admissible aux fins du calcul du crédit pour revenu de pension passe de 1 000 à 2 000 $, souligne Jean-Luc Beauregard.

Dix trucs

Avant de transmettre votre déclaration de revenus, assurez-vous d’avoir inclu tous les crédits et déductions auxquels vous avez droit.

Voici une liste que nous avons élaborée à partir de l’ouvrage Comment réduire vos impôts 2007, publié par Les Éditions Transcontinental1.

1 Frais médicaux

Réclamez le crédit d’impôt fédéral pour les frais médicaux. La liste des frais admissibles est élaborée : les frais de médecin, de dentiste, de médicaments, de psychologie, etc.

Ce crédit n’est valide que pour la portion des frais qui n’est pas couverte par un régime d’assurance privée.

Il est important de bien choisir la période de 12 mois pour maximiser le montant du crédit d’impôt.

2 Frais de déménagement

Déduisez vos frais de déménagement de votre revenu d’emploi si vous avez déménagé pour occuper un emploi.

Ces frais sont déductibles s’ils n’ont pas été remboursés. Votre nouvelle adresse doit aussi vous rapprocher de plus 40 km de votre nouvel emploi.

3 Frais engagés en vue de gagner un revenu de placement

Réclamez une déduction pour les frais engagés dans le but de gagner des revenus de placement, tels les frais d’intérêt et les frais de gestion. Vous devez toutefois être en mesure de fournir des reçus au fisc.

Par contre, les frais facturés pour les REER autogérés ne sont pas déductibles.

4 L’utilisation de l’automobile

Déduisez les frais d’automobile qui se rattachent à l’utilisation de votre véhicule dans le cadre de votre emploi ou pour votre propre entreprise.

Pour être admissible aux déductions permises, vous ne devez pas avoir reçu d’allocation non imposable de votre employeur. De plus, votre contrat de travail doit spécifier que vous devez utiliser votre voiture dans le cadre de votre emploi.

5 Frais de bureau

Si vous déduisez des frais de bureau à domicile, assurez-vous qu’ils soient admissibles. Au provincial, seulement 50 % des frais d’un bureau à domicile sont déductibles.

6 Cotisations aux RRQ et RPC

Les travailleurs autonomes peuvent déduire de leur revenu net la moitié des cotisations versées au Régime des rentes du Québec et au Régime de pensions du Canada. L’autre moitié donne droit à un crédit d’impôt.

7 Transfert au conjoint

Transférez au conjoint gagnant le revenu le plus élevé les crédits d’impôt pouvant faire l’objet d’un transfert (les règles peuvent différer entre le provincial et le fédéral).

Dans cette liste, on trouve les crédits pour frais médicaux, déficience physique ou mentale, droits de scolarité, revenu de retraite, personnes de 65 ans et plus et dons de bienfaisance.

8 Personne à charge

Demandez au fédéral le crédit pour personne à charge admissible. Pour pouvoir bénéficier de ce crédit, vous ne devez pas être marié, ou, si vous l’êtes, vous ne devez pas subvenir aux besoins de votre conjoint ni habiter ensemble. Le crédit est éliminé lorsque le revenu de la personne à charge dépasse 8 256 $.

9 Frais de garde

Demandez la déduction pour frais de garde d’enfants. Vous pourrez ainsi obtenir une déduction pouvant atteindre 4 000 $ par enfant n’ayant pas atteint l’âge de 16 ans au cours de l’année, et de 7 000 $ pour ceux âgés de moins de 7 ans.

Au Québec, il s’agit plutôt d’un crédit d’impôt remboursable calculé en fonction du revenu gagné par le conjoint touchant le plus faible revenu.

10 Impôt foncier

Réclamez au provincial un remboursement d’impôt foncier.

Ce programme, qui s’adresse autant aux propriétaires qu’aux locataires, vise à compenser les personnes dont les impôts fonciers sont trop élevés par rapport à leurs revenus.

Dès que votre revenu familial dépasse 28 710 $, ce crédit commence à diminuer.

1 Avec la collaboration de Jean-Luc Beauregard, de Samson Bélair/Deloitte & Touche.


Catégorie: Trucs & Astuces

À Propos Fred Fortin: Voir le profil de l'auteur.

commentaires (3)

Trackback URL | Flux RSS pour commentaires

  1. Aussi, je suppose que tout le monde doit le savoir, mais entk pour ceux qui ne le savent pas on peut déduire les cours de nos enfants jusqu'a 500$. N'importe quoi: ballet, hockey, baseball, soccer, karaté, guitare, peinture etc... dit :

    Aussi, je suppose que tout le monde doit le savoir, mais entk pour ceux qui ne le savent pas on peut déduire les cours de nos enfants jusqu’a 500$. N’importe quoi: ballet, hockey, baseball, soccer, karaté, guitare, peinture etc…

  2. Salut Fred, à‡a ne serait pas les déductions fiscales de l'an passé à§a ? Voir ici pour les déductions de cette année: http://www.agentsolo.com/ca/fr/membre/focusretraite/capsules/510764.jsp dit :

    Salut Fred,
    à‡a ne serait pas les déductions fiscales de l’an passé à§a ?

    Voir ici pour les déductions de cette année: http://www.agentsolo.com/ca/fr/membre/focusretraite/capsules/510764.jsp

  3. J'aurai des déductions cette année avec mes frais médicaux et un don de charité, puisque lq rente du québec est imposée. Bonne semaine dit :

    J’aurai des déductions cette année avec mes frais médicaux et un don de charité, puisque lq rente du québec est imposée. Bonne semaine

Laisser une réponse




Si vous voulez afficher une image avec votre commentaire vous devez obtenir un Gravatar.